[Chronique] Hürlement - De Sang et D'Acier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Chronique] Hürlement - De Sang et D'Acier

Message par Old Axe Cult Records le Sam 4 Avr - 3:11





Tracklist

01. Le Jugement de Dieu
02. Ordalie
03. Kamikaze
04. In Rock
05. Moine Guerrier
06. N.O.T.K.
07. The Iron Fist in a Metal Glove
08. Mercenaire
09. The Gala Night
10. Screaming
11. Dernier Combat

Line-up

Alexis : Chant
François : Guitare
Le Gorg : Basse, backing vocaux
Pierre : Batterie



Hürlement est une formation française basée en région parisienne, pratiquant un Heavy Metal rapide, puissant, lourd, avec cette touche épique et mélodique, ce feeling agressif particulièrement bien dosé, qui donne cette frénésie, cette envie irrésistible d'Actionner à mort ! Le groupe tire ses influences de Killers, Running Wild, Sortilège, Manowar, ADX, Judas Priest (...) et perpétue avec honneur la flamme du Metal Traditionnel, ce classicisme glorieux qui emplit de fierté des milliers d'irréductibles élevés à la bière & à la sueur; des inconditionnels heureux de se retrouver pour partager des moments comme les titres présents sur ce disque peuvent en créer. De Sang et D'Acier, leur premier album, a été enregistré comme suit : batterie mise en boîte les 10 & 11 Mars 2007, au studio Halphas; le chant, la guitare & la basse ont été enregistrés entre Septembre 2007 & Mars 2008, dans le salon de Le Gorg (Basse). L'album devrait sortir ce 10-11 Avril 2009, sous la bannière d'un fier représentant du Metal en France, EmanesMETAL Records (Laurent & Nath sont de vrais Maniacs). Il est à noter qu' EmanesMETAL Records va publier la version CD de l'album, alors que Metal Coven Records (Allemagne) va sortir la version vinyle, avec un artwork différent (visible sur le Myspace du label), qui devrait voir le jour un peu plus tard. Puisqu'il est question de pochette, je vais préciser que celle du CD a été réalisée par JP Fournier. C'est un dessinateur japonais qui a réalisé celle du LP. Les vocaux montent facilement haut-perchés, quand les paroles ne sont pas prononcées avec rage et le rendu est une réussite, qui colle à merveille à la musique entraînante et martiale exécutée par un groupe qui a la gnac. Les textes sont chantés pour moitié en français et pour moitié en anglais; cinq titres pour chaque langue, la première plage de l'album étant une intro instrumentale. Cette intro justement, Le Jugement de Dieu, est une véritable veillée d'arme, un appel à la conquête menant les Guerriers au combat d'un martèlement galvanisateur, avec ces choeurs fiers et conquérants. Un morceau idéal à mettre en ouverture de concert ou en fest entre chaque groupe. En toute logique c'est Ordalie (le jugement de Dieu) qui débarque : "Mensonge et parjure, trahison infâme, je défendrai mon droit par mon bras et ma lame (...), Seigneur de guerre, honore ton rang, croise le fer, relève mon gant"; l'aventure démarre, on est en plein dans le vif du sujet; impossible de résister sur ces mélodies, à brailler le texte (et c'est valable pour les autres titres; je vais terminer cette chronique sans voix ! Rien à foutre, je suis heureux !). Avec Hürlement on voyage; de l'époque médiévale on arrive en plein milieu du XXème siècle, avec Kamikaze : "Vole, loin, une dernière fois, là-bas, à l’horizon, la mort n’attend que toi", aarrgghh ! Ce qui est dingue c'est qu'avec les plans exécutés en début de titre on a cette impression d'entendre les avions survoler les positions à atteindre, les objectifs à détruire, en sentant presque les tokkotai à bord de leur coque pit, prêts à l'ultime sacrifice. Un sacré côté entraînant; solo tranchant comme un sabre, qui vise juste. Le plus lourd, In Rock, prend la suite, sortant des épaves et autres carlingues. D'entrée, riffs menaçants, basse qui bourdonne à vous faire dresser tout ce qui dépasse, charley bien attaquée (Oh yeah !), et là vous chantez (pas le choix !) : "A riff like a whiplash, a beat like a smash, a crash and a scream like a flash, a sound like a death tone, a note like a howl, a fire in your soul, Rock ’n roll !", avec cette intonation païenne qui vous fait lever votre verre, vous le balancer dans la gueule avant d'aller vous en payer un autre pour recommencer; vous accrocher au cuir du mec d'à côté pour le secouer en tous sens, pendant qu'il vous braille en pleine tronche, un morceau qui le rend dingue et pour finir par vous offrir des coups au bar. Un putain de côté festif à la mode de Cardiff ! Puis vient le tour du bâtard du prétendu créateur, Moine Guerrier : "Il rôde la nuit et prêche par le fer, la divine parole du dieu de la guerre, ses sinistres sermons s’achèvent par l’épée, il prie pour les âmes de ceux qu’il a tués". On est directement porté par ce flot de notes, ces rythmes saccadés, qui finiront bien par tenter de vous achever; mais, avec ferveur relevez l'épée et combattez le moine guerrier, le bénédicité et toute ces absurdités. Un morceau là aussi vraiment bien foutu, qui vous plonge dans vos instincts primaires et pour le goût du sang de ces soit-disant "saintetés", contre eux vos armes vous brandirez ! N.O.T.K. et son tueur de sortie dans les rues, fait son apparition : "The fog is alive with a myriad sounds, that scream in your mind like beasts on the prowl", chantez, chantez & chantez encore, laissez vous portez, dans la taverne infernale, commandez, buvez, baisez et chantez, jusqu'à plus soif, jusqu'à la fin; du moins...jusqu'à demain. J'ai vraiment l'impression de me retrouver quelques années en arrière lors d'une virée en Ecosse (la musique, les intonations de la voix; tout s'y porte), imbibé jusqu'à la moelle, avec des barbares locaux. Une musicalité limpide et presque dansante vous entraîne dans sa ronde démoniaque, sa folie orgiaque. Le titre suivant, The Iron Fist in a Metal Glove : "A fist of defiance in the face of existence, to live my own life on my terms, a fist of aggression in the face of oppression, to fight and to win !", absolue glorification metalistique, commence lourdement, avec cette voix qui vient s'imposer avec conviction, finissant par déchirer la toîle, avant que le tout ne s'accélère dans un vent de gloire; un hymne à la victoire, avec son refrain porteur d'un martèlement forgé dans le feu des Anciens. C'est à présent, pour moi, l'apothéose de cet album, une pure envolée épique; Mercenaire : "Dernier descendant d’une puissante race guerrière, mon nom est connu jusqu’aux portes de l’enfer, prince maudit, soldat de toutes les guerres, semant la mort sous toutes les bannières"; irrésistible, possédant et tout simplement géant. Je dirai qu'il y a vraiment quelque chose à creuser, exploiter par le groupe de ce côté là, tellement Hürlement excelle dans cette facette de sa personnalité. Ce refrain qui vous fait hurler, cette rythmique endiablée, ces parties de gratte bordel, ce texte déblatéré avec une telle sincérité... Comment ne pas laisser son avant bras s'agiter à tout va et sa nuque se briser avec fracas. Un album avec uniquement des morceaux composés dans cette veine serait tout simplement... je ne veux même pas y penser ! The Gala Night prend la suite; plus lourd, à l'air lancinant, le chant donne l'impression d'être conté. Cela est certainement dû au fait que le texte retranscrit est l'oeuvre d'Edgar Allan Poe, The Conqueror Worm (1843), in Ligeia (1845) : "Tonight! Ligeia cries, despair ! Ligeia dies, she writhes in chains of misery, tonight! Ligeia cries", avant que le morceau ne se termine sur les propres mots d'Hürlement. Une marche chevaleresque, un renouveau antique ressortent de ces lignes mises en musique. Le plus incisif Screaming (hurlement), prend la suite des opérations, avec entrain. Cette verve en est jouissive et je vois très bien le groupe lancer en pâture des "Screaming ! " à un public beuglant en retour des "Yeah !" transpirant : "I’m screaming with anger, scream with fury, screaming with the final wrath of a damned priest, screaming like a berserker". AARRGGHH ! C'est à présent l'heure du Dernier Combat, avec une entrée qui n'est pas sans rappeler Creeping Death; il est temps de jeter toutes ses dernières forces dans la bataille : "Seul parmi les cadavres de mes hommes, j’assiste au sacrifice de mes soldats, je ne peux pourtant me résigner, à accepter la défaite et la mort"; quitte à mourir autant verser le sang, regarder ses ennemis mourir et profiter de ces visions et de ces odeurs macabres. En regardant le tracklisting proposé par Hürlement je n'ai qu'une chose à dire : Mercenaires, point d'ordalie, anéantissons le jugement de Dieu en tuant tous ces moines guerriers, kamikazes du dogme; mettons nos doigts de fer dans des gants de Metal et hurlons, dans une nuit de gala, pour notre dernier combat : Nothing Over The Krieg, screaming for vengeance, in Rock we trust ! Enrôlez-vous, rejoignez la Horde des mercenaires. De Sang et D'Acier est un excellent album de Heavy Metal ! A écouter à fond, avec des potes & des packs de bière. Un disque idéal pour se jeter dans le feu avant un concert (le genre de disque qui tourne, au campement, tout le long d'un fest : en tous cas il raisonnera au Keep It True XII, dans trois semaines, ça c'est certain). J'ai hâte de voir le groupe en concert, les morceaux étant parfaits pour cette configuration. L'Esprit est toujours présent, la Flamme se répand, l'écho de Guerre se fait entendre : UP THE HAMMERS !

Hürlement
EmanesMETAL Records
Metal Coven Records


_________________
Beyond the mountains, forever wrapped in darkness, the forgotten valleys of Hades

ANCIENT CULT OF DEATH
avatar
Old Axe Cult Records
Général d'armée
Général d'armée

Nombre de messages : 19598
Age : 36
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 17/04/2006


Race: Black Metalleux
Arme préférée: Guitare
Alcool préféré: Whisky, Rhum, Cognac

Voir le profil de l'utilisateur http://www.oldaxecult.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chronique] Hürlement - De Sang et D'Acier

Message par steel converter le Sam 4 Avr - 16:38

ça me tarde de voir ça.

_________________
avatar
steel converter
Général de brigade
Général de brigade

Nombre de messages : 4169
Age : 50
Localisation : bedroom cavern
Date d'inscription : 18/04/2006


Race: Heavy Metalleux
Arme préférée:
Alcool préféré: un maximum

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chronique] Hürlement - De Sang et D'Acier

Message par darquos le Sam 4 Avr - 22:32

Pareil ! Je lirai ta chronique quen j'en aurait trouvé le courage Alex lol

_________________
avatar
darquos
Admin
Admin

Nombre de messages : 17055
Age : 42
Localisation : Torreilles
Date d'inscription : 20/02/2006


Race: Heavy Metalleux
Arme préférée: Micro
Alcool préféré: Vin rouge

Voir le profil de l'utilisateur http://www.leshordesmetalliques.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chronique] Hürlement - De Sang et D'Acier

Message par François le Dim 5 Avr - 12:31

Ha ha ! Terrible !
J'en parlais hier avec mon chanteur : même nous ça nous a donné envie d'écouter l'album !!! Laughing

Encore merci pour cette putain de chronique sortie des tripes !
avatar
François
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 256
Age : 36
Localisation : Sucy en Brie
Date d'inscription : 09/02/2009


Race: Heavy Metalleux
Arme préférée: Guitare
Alcool préféré: Vin rouge

Voir le profil de l'utilisateur http://www.hurlement.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chronique] Hürlement - De Sang et D'Acier

Message par Metal Knight le Dim 5 Avr - 12:40

Mais quel chronique Alexandre, putain déjà que j'attend comme un fou ce disque (comme tout le monde), mais la ta chronique augmente mon impatience !
Ah oui juste si tu arrive à faire un ou deux paragraphe, je t'avouerais que cela serait plus agréable à lire Wink
avatar
Metal Knight
Adjudant Chef
Adjudant Chef

Nombre de messages : 787
Age : 37
Localisation : Pays de Gex (01, france) / Genève (Suisse)
Date d'inscription : 26/09/2008


Race: Heavy Metalleux
Arme préférée: Guitare
Alcool préféré: Bière

Voir le profil de l'utilisateur http://undersiege.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chronique] Hürlement - De Sang et D'Acier

Message par Old Axe Cult Records le Dim 5 Avr - 13:32

François a écrit:même nous ça nous a donné envie d'écouter l'album !!! Laughing
Ahah ! lol!

Metal Knight a écrit:Ah oui juste si tu arrive à faire un ou deux paragraphe
Je préfère la laisser en un seul bloc.

_________________
Beyond the mountains, forever wrapped in darkness, the forgotten valleys of Hades

ANCIENT CULT OF DEATH
avatar
Old Axe Cult Records
Général d'armée
Général d'armée

Nombre de messages : 19598
Age : 36
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 17/04/2006


Race: Black Metalleux
Arme préférée: Guitare
Alcool préféré: Whisky, Rhum, Cognac

Voir le profil de l'utilisateur http://www.oldaxecult.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chronique] Hürlement - De Sang et D'Acier

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum